Comment bien assurer son enfant jeune conducteur ?

Chaque année, plus d’un million de personnes se présentent à l’examen du permis de conduire. Une fois qu’elles ont réussi avec succès et qu’elles disposent d’un véhicule, l’étape suivante consiste à souscrire l’assurance auto adaptée. Les premières années, il y a la période probatoire, pour laquelle les règles de conduite sont spécifiques. De même, concernant l’assurance, le fonctionnement sera différent. Il existe des solutions qui vous permettent d’assurer votre enfant jeune conducteur à moindre coût.

Inclure la couverture du jeune conducteur dans votre assurance

Pour de nombreux adolescents, souscrire une assurance jeune conducteur individuelle peut être financièrement difficile à supporter. C’est pourquoi de nombreux parents placent les adolescents sur la police familiale, où les frais sont beaucoup moins élevés que si un adolescent achetait sa propre couverture.

Il existe plusieurs options pour la famille : soit l’enfant souscrit sa propre assurance automobile, soit les parents continuent à l’assurer, les primes pouvant être à leur charge ou remboursées par le jeune conducteur. L’option à choisir sera différente en fonction des considérations financières de chaque famille. Les parents peuvent garder leurs enfants sur la couverture familiale aussi longtemps qu’ils le souhaitent, mais cela n’a pas toujours de sens sur le plan financier.

Jeunes conducteurs : différents tarifs d’assurance automobile

L’assurance jeune conducteur affiliée à celle des parents est fonction du sexe et de l’âge. Cette disposition se base sur les statistiques. En effet, ces dernières indiquent un risque moindre d’accidents impliquant des adolescentes.

Au fil du temps, d’autres facteurs de souscription d’assurance entrent en jeu. Par exemple, lorsque la fille aura 21 ans, en supposant qu’il n’y ait eu aucun malus, les tarifs seront les mêmes que ceux appliqués aux conducteurs adultes. Cependant, les garçons peuvent ne pas bénéficier des tarifs standards pour adultes jusqu’à l’âge de 25 ans même s’ils ont un dossier de conduite vierge.

Autres astuces pour réduire les primes d’assurance

Le coût de l’assurance jeune conducteur est également calculé en fonction du type de voiture que vous conduisez, du kilométrage annuel et de l’endroit où vous garez votre voiture pendant la nuit. Donc, si vous n’avez pas encore acheté votre voiture, faire de nombreuses recherches au préalable pourrait vraiment porter ses fruits.

Lorsque vous obtenez une soumission d’assurance automobile, vous devez définir ce que l’on appelle une franchise, c’est-à-dire le montant que vous paierez en cas de sinistre. En règle générale, plus la franchise est élevée, moins votre prime l’est – mais assurez-vous simplement de pouvoir vous permettre votre franchise si vous avez besoin de faire des réclamations.

Comment choisir son assurance auto ?
Comment fonctionne une assurance auto ?